Vous êtes ici : Accueil > Meilleur antivirus > Deux ans et demi de camp pour avoir lancé une cyberattaque !

Deux ans et demi de camp pour avoir lancé une cyberattaque !

En Russie, on prend très au sérieux la sécurité informatique et ce n’est pas le hacker d’un système de réservation en ligne de la compagnie aérienne Aeroflot qui va nous le contredire. En effet, un entrepreneur russe vient d’écoper d’une peine de deux ans et demi de camp pour avoir lancer une attaque informatique à l’encontre de cette flotte. Cela devrait servir de leçon pour tous les pirates informatiques qui courent et répandent encore leurs activités cybercriminelles partout dans le monde. Les risques de poursuite judiciaire et d’emprisonnement sont réels et sa concrétisation vient de voir le jour en Russie avec cette décision irréversible prise par la justice russe.

Pavel Vroublevskii, le fondateur de Chronopay ; une société de paiement en ligne, devait comparaître devant la justice pour répondre à l’accusation lancée à son encontre. Il aurait employé deux informaticiens pour semer le trouble dans les réservations en ligne du groupe aérien Aeroflot. Le mobile de l’acte serait lié à la gestion du paiement en ligne attribuée à Assist, son principal concurrent. L’attaque malveillante a laissé des séquelles assez conséquentes pour Aeroflot avec 146 millions de roubles (3,3 millions d’euros) de préjudice estimé contre 15 millions de roubles (340 000 euros) pour Assist. Pour rappel, l’attaque en question avait eu lieu entre le 15 et le 24 juin 2010. Les deux opérateurs, qui sont les frères Igor et Dimitri Artimovitch, ont reçu la même peine avec deux ans et demi de détention.

La lutte anti-cybercriminelle ne cesse de se renforcer si l’on se base sur les dernières poursuites judiciaires entreprises partout dans le monde. Nous retenons en mémoire cet ancien de LulzSec qui avait écopé d’une condamnation plus clémente que celle reçue par les frères Artimovitch après avoir piraté le site de Sony Pictures. Par contre, les trois russes sont bien loin de la peine infligée à un hacker américain qui s’était pris aux messages électroniques d’une cinquantaine de personnalités. En décembre dernier, l’homme a été condamné à dix ans d’emprisonnement par la justice américaine, avis aux amateurs !

Il vaut mieux créer des antivirus que devenir hacker!

Pas de commentaires
Soyez le premier à déposer un commentaire

Laisser un commentaire pour l'article Deux ans et demi de camp pour avoir lancé une cyberattaque !

Merci de rester correct et de respecter les différents intervenants.