Vous êtes ici : Accueil > Meilleur antivirus > Norton remet en cause l'application Facebook sur Android.

Norton remet en cause l'application Facebook sur Android.

Norton remet en cause l'application Facebook sur Android. Le réseau social Facebook a toujours été pointé du doigt sur la question de confidentialité des informations sur ses membres. Les problèmes détectés sur son application mobile, par la nouvelle solution Norton Mobile Security ne semblent pas calmer la situation. La dernière version de cette solution de sécurité mobile remet à nouveau en cause l’indiscrétion de Facebook pour Android.

Intégrant la nouvelle technologie d’analyse Mobile Insight, Norton Mobile Security a détecté un comportement étrange de l’application Facebook mobile. Celle-ci récupèrerait automatiquement les numéros de téléphone et ce, dès son installation. Elle les envoie directement vers les serveurs du réseau social, bien avant que les utilisateurs ne les fournissent de leur propre gré. Cette application n’attend même pas que ces derniers soient connectés à leur compte pour soutirer l’information.


Pour sa défense, Facebook réagit et considère cet incident comme un simple bug, à corriger lors de la prochaine mise à jour. Le réseau social tient à rassurer ses membres en ajoutant que ces numéros de téléphone n’ont fait l’objet d’aucun traitement et sont à présent supprimés. Vu le nombre d’utilisateurs de l’application Facebook sur leur Smartphone, l’on en déduit déjà le nombre élevé de victimes suite à ce problème.


Norton Mobile Security va plus loin en révélant que de telles fuites de données personnelles ne concernent pas uniquement Facebook. En effet, cet utilitaire aurait déjà détecté plus de 4 millions d’applis Android de ce genre. A ce propos, Symantec profite de l’occasion pour recommander l’utilisation de son application de sécurité afin d’assurer davantage la confidentialité des données. Norton Mobile Security alerte son utilisateur chaque fois qu’elle détecte une application qui tente de récupérer des informations personnelles à leur insu. A travers son système Mobile Insight, l’application énumère les détails déjà collectés par les applis installées dans le Smartphone : numéro de téléphone, adresse e-mail, répertoires et autres.

Pas de commentaires
Soyez le premier à déposer un commentaire

Laisser un commentaire pour l'article Norton remet en cause l'application Facebook sur Android.

Merci de rester correct et de respecter les différents intervenants.