Vous êtes ici : Accueil > Meilleur antivirus > L’antivirus Sophos lui-même détecté comme un virus

L’antivirus Sophos lui-même détecté comme un virus

L’antivirus Sophos lui-même détecté comme un virus L’arroseur arrosé, voilà le terme qui convient le plus à la fâcheuse situation subie par les utilisateurs de l’antivirus Sophos. Alors qu’une mise à jour était sur le point d’être installée sur les machines concernées, l’antivirus en question intervient en l’identifiant comme un malware, ce qui relève d’une situation très exceptionnelle. Les critiques ne tardent pas à alimenter les divers blogs sur le web reprenant unanimement l’effet de surprise et le mécontentement général des utilisateurs Sophos.

Il s’agirait d’un bug dont la source reste encore à déterminer par l’éditeur. Ce bug a notamment causé la confusion de la mise à jour avec un malware du nom de SSH/Updater-B. Les victimes ont alors reçu de nombreux e-mails communiquant la présence d’un virus dans l’une des DLL de Sophos Endpoint Security & Control des PC supposés infectés. Les alertes n’en finissaient plus tout au long de la nuit du mardi 18 septembre pour signaler ce problème de faux positif.

Sophos risque bien de voir sa cote de popularité en baisse après cet incident, synonyme de vulnérabilité et de maladresse. Du point de vue technique, les dommages subis sont importants avec la désactivation de l’antivirus après cette identification de la mise à jour. Par ailleurs, le composant touché a été mis dans la zone de quarantaine provoquant ainsi l’exposition dangereuse de la machine et des données de la victime aux nouvelles menaces virales sur internet. Normalement, le mécanisme de mise à jour ne fonctionne plus après qu’une détection pareille ait eu lieu.

Bien évidemment, Sophos enclenche une mesure curative pour redorer son blason. Toutefois, les étapes à suivre sont estimées trop longues et fastidieuses pour les utilisateurs bêta. Une autre nouvelle mise à jour fait également son apparition sans faire oublier les dommages subis par les consommateurs. Désormais, l’éditeur anglais devrait faire plus attention à l’avenir pour ne plus s’emmêler les pinceaux alors que le principal ennemi à combattre reste la cybercriminalité et non pas ses propres innovations, une leçon à tirer pour les acteurs principaux de la sécurité numérique.

Pas de commentaires
Soyez le premier à déposer un commentaire

Laisser un commentaire pour l'article L’antivirus Sophos lui-même détecté comme un virus

Merci de rester correct et de respecter les différents intervenants.