Vous êtes ici : Accueil > Antivirus Gratuit > Antivirus gratuits : le modèle économique

Antivirus gratuits : le modèle économique

Antivirus gratuits : le modèle économique Les antivirus gratuits sont les plus utilisés, représentant 80% de parts de marché en France. Les utilisateurs de PC dotés d’un antivirus tels Avira ou encore Panda sont nombreux, ces programmes apportant une protection virale classique sans complément particulier.

Pourtant il faut reconnaitre que ce type de programme ne suffit plus pour se défendre efficacement, il faut souvent compléter cette protection afin d’être certain d’être protéger contre toute attaque éventuelle. Cependant, le marché français ne risque pas d’évoluer durant les prochaines années. On peut donc se demander comment les éditeurs s’y prennent t- ils pour obtenir des bénéfices à partir d’un produit gratuit ?  Il est évident que si ces logiciels ont autant de succès c’est parce qu’ils sont gratuits. Néanmoins, les éditeurs savent pertinemment qu’en occupant ce terrain, ils parviendront peut être à vendre des logiciels, même si cela ne représentent qu’un faible pourcentage. On peut prendre l’exemple d’Avast ! qui recense 17 millions d’utilisateurs en France. Le jour où ses utilisateurs souhaiteront passer à une solution payante pour une meilleure efficacité, un logiciel sera déjà installé et ils connaitront déjà son interface, ses forces et ses faiblesses.

Cependant, cette unique source de revenus suffit à peine à assurer l’évolution de l’éditeur. Par conséquent, certains décident de développer différents types de partenariats. Il peut s’agir de partenariats publicitaires avec la vente d’espace par exemple, de partenariats technologiques les moteurs antivirus pouvant être vendus pour d’autres logiciels ou encore le partenariat promotionnel. Le marché de l’antivirus gratuit n’est pas prêt de s’arrêter, même si ces fameux logiciels ne protègent pas si efficacement les utilisateurs.

Pas de commentaires
Soyez le premier à déposer un commentaire

Laisser un commentaire pour l'article Antivirus gratuits : le modèle économique

Merci de rester correct et de respecter les différents intervenants.